mercredi 18 janvier 2017

Affaire n°275: "Et tu vis encore" de Corinne Martel.


Meurtrière: Corinne Martel
Victime: Et tu vis encore
Taille de l'arme: grand format
Type d'arme: is édition
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 161
Prix de la caution versée: 17 euros
Contacter la meurtrière: son facebook
Dossier ouvert le: 12 janvier 2017 - 
fermé le: 12 janvier 2017



Informations relatives à l'enquête: Je lis ce roman grâce au partenariat avec les éditions IS Edition. Je remercie d'ailleurs les éditions IS Edition et Harald pour leurs confiances.

Résumé de l'enquête: Alice, une jeune star de la chanson, a de mystérieux secrets qu'elle nomme le "Plan A".
Marc, un écrivain de polar, appelle les siens le "Plan B". En panne d'inspiration, il passe son temps à visiter des sites monstrueux qui troublent son équilibre mental.
Quant à Pierre, il réussit à obtenir la direction d'une nouvelle prison composée de trente-huit détenus très spéciaux: des tueurs en série enfermés à vie. Sur son bureau, une chemise grise, nommée le "plan C".
L'atmosphère est bien trop angoissante pour ce si petit village  du Vercors...
L'heure des choix ne serait-elle pas prématurée ? ils le savent bien, la mise en place de leurs plans va bouleverser le cours de leurs vies et les conséquences seront irréparables.
Et vous, à leur place, qu'auriez-vous fait...?


Quelques lignes de rapport d'enquête:

Mes conclusions sur le meurtre:
Les idées sont intéressantes. L’idée de départ m’a beaucoup touchée et je pense que certains parents qui ont une enfant comme Alice pourront peut-être parfois se reconnaître dans certaines situations.
Malheureusement, même si les idées m’ont plu je n’ai pas complètement apprécié ce roman. L’auteure n’approfondit pas les situations. J’ai eu l’impression que tout était survolé et cela empêche de se mettre à la place des différents protagonistes.
J’aurais vraiment voulu avoir plus de détails, plus de descriptions. Les sentiments et ressentis des personnes ne sont pas assez approfondis.

J’ai trouvé intéressante l’idée d’avoir plusieurs points de vue. Le fait de les séparer en chapitres est une bonne chose, cela nous permet de ne pas nous tromper. On sait donc plus ou moins sur qui Corinne Martel se concentre. Malheureusement ces derniers sont courts et restent trop en surface. Certains points de vue et situations auraient vraiment mérité d’être plus approfondis et plus travaillés.
J’ai eu l’impression de lire le premier jet d’une histoire et qu’il manquait donc vraiment toute la partie description des lieux, des personnages, du quotidien et surtout des ressentis.
Certains personnages importants ne sont pas non plus assez mis en valeur. L’auteure n’évoque pas assez le quotidien de ses personnages qui malheureusement pourrait être des membres de notre famille, des amis, des voisins. J’ai apprécié par contre le fait qu’elle n’en fasse pas des héros mais qu’elle essaye de les humaniser le plus possible.

Les retournements de situations ne sont pas nombreux, c’est une bonne chose. Corinne Martel n’a pas essayé de faire un roman avec tous les problèmes que peuvent rencontrer les parents, c’est ce que j’ai apprécié. Le livre est plus un thriller psychologique qui nous montre la vraie personnalité d’une famille prête à tout pour la petite dernière. C’est touchant.
Le roman est assez court, j’aurais apprécié en savoir un peu plus sur chacun des personnages mais surtout découvrir leur vie avant et après cet évènement. Je pense que cela aurait été utile voire même essentiel au roman. Malheureusement, même si l’on sait certaines petites choses sur le passé du protagoniste elles sont peu nombreuses. Pour ce qui est de son futur il est complètement absent, c’est dommage.
La fin m’a tout de même laissée un peu perplexe. Je m’attendais peut-être à une autre fin ou malheureusement à une fin à laquelle beaucoup d’enfants comme Alice ont droit…

En résumé, un roman avec de très bonnes idées mais auquel il manque malheureusement beaucoup trop de choses pour que ce soit un bon roman…

Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Connaissez-vous cette auteure ?
Avez-vous lu son roman ?
Si vous deviez sauver votre enfant ou la personne que vous aimez jusqu’où seriez-vous prêt à aller ?
Si vous avez lu ce roman qu’en avez-vous pensé ? Quel personnage vous a le plus plu et pourquoi ?
Qu’avez-vous pensé de la fin ? Est-ce que, selon vous, elle est assez réaliste ?

La parole est à vous, chers enquêteurs ! 

dimanche 15 janvier 2017

Affaire n°274: "Catacombes - Tome 3" de Vald.


Meurtrier: Vald
Victime: Catacombes - tome 3
Taille de l'arme: format poche
Type d'arme: pika senpai
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 159
Prix de la caution versée: environ 8 euros (code manga: PK05)
Contacter le meurtrier: Son facebook
Dossier ouvert le: 4 juin 2016 -
fermé le: 4 juin 2016




Informations relatives à l'enquête: Voici le troisième tome de ce manga. J'espère que cette série et ce manga vous plait et que je vous donne envie de découvrir cet auteur français.
Je chronique aussi ce livre pour mon nouveau challenge de 2017. Celui de vous chroniquer tous les quinze jours un manga. J'ai vraiment envie de vous en faire découvrir et de vous faire aussi partager une de mes passions.


Vous pouvez retrouver mes chroniques du tome 1 et du tome 2.



Résumé de l'enquête: Jade et Anahë ont finalement retrouvé Vargher au concert de Katacombes, où règne une ambiance à la fois glauque et violente. Rien ne se passe comme prévu et la soirée tourne vite au chaos. Les deux jeunes femmes ont bien du mal à trouver des réponses à leurs interrogations depuis cette première descente ensemble dans les catacombes. Et Anahë est de plus en plus tourmentée et désorientée...

Quelques lignes du rapport d'enquête:

Photos du manga:


Mes conclusions sur le meurtre: 
Le troisième tome est vraiment intéressant !
L’auteur y mélange vie quotidienne et thriller. Finalement on se rend vite compte que les moments plus sombres et gores font partie des protagonistes. Dans certains passages on a tout de même des doutes quant à savoir si la protagoniste n’a pas des hallucinations ou si c’est vraiment la réalité.

Il n’est pas facile de donner un avis sur ce tome sans spoiler mais jusqu’à présent concernant les trois tomes que j’ai lus c’est celui qui nous en apprend le plus sur les personnages. On entre vraiment dans leur quotidien et on découvre certains traits de leur personnalité et leur caractère. On se rend compte qu’ils ont leur secret et que certains ne savent pas vraiment où ils en sont.
Vald ne propose pas simplement un thriller, il nous fait aussi partager la vie pas si tranquille de ces jeunes gens qui finalement se ressemblent un peu.

Les passages plus gores sont très bien dessinés. On s’y croirait presque et on pourrait même avoir l’impression que certaines scènes vont s’animer et sortir du manga. C’est, selon moi, du très bon travail !!
Vald nous fait aussi un peu visiter Paris mais cela reste tout de même léger. Nous pouvons tout de même retrouver quelques lieux célèbres des touristes.
Les pages du manga sont vivantes, l’auteur alterne entre des petites « cases » et des doubles-pages entières pour les scènes vraiment importantes.

La fin nous donne vraiment envie de découvrir le quatrième tome. Elle est vraiment pleine de suspense !
Les petits bonus sont dans la lignée des autres, ils nous fournissent des informations sur Paris et les souterrains. Personnellement comme dans le tome 2, j’aurais préféré avoir des informations sur le manga ou des croquis préparatoires au manga. Il aurait aussi pu être intéressant que Vald écrive des petites anecdotes sur ce tome trois.
En résumé, malgré des bonus que je n’ai pas vraiment appréciés, c’est donc un troisième tome vraiment réussi.

Vous faire un peu parler: 
Grâce à mes deux précédentes chroniques avez-vous eu envie de découvrir ce manga ?
Si vous avez lu ce tome qu’en avez-vous pensé ?
Est-ce que la fin vous a donné envie d’en savoir plus ?
Connaissez-vous des auteurs de mangas français ? Voyez-vous une différence entre les auteurs français et japonais ? Si oui laquelle ?

La parole est à vous, chers enquêteurs!

vendredi 13 janvier 2017

Affaire n°273: "L'affaire de la belle évaporée" de J.J. Murphy.


Meurtrier: J.J. Murphy
Victime: L'affaire de la belle évaporée
Taille de l'arme: grand format
Type d'arme: bakerstreet
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 318
Prix de la caution versée: 21 euros
Contacter l'auteure: Son facebook - Son site internet
Dossier ouvert le: 4 janvier 2017 - 
fermé le: 10 janvier 2017



Informations relatives à l'enquête: C'est un roman que j'ai reçu en service presse grâce à LP conseils que je remercie. J'avais vraiment envie de découvrir ce roman dont la couverture dessinée m'a intriguée. Je n'avais encore jamais lu de roman se passant pendant l'époque de la prohibition donc j'étais assez curieuse de découvrir ce roman.


Résumé de l'enquête: 31 décembre, New York, à l'époque de la Prohibition.
En compagnie de ses fidèles amis, Woollcott et Benchley, Dorothy Parker fête le nouvel an à l’hôtel Algonquin. La grande star de théâtre et de cinéma, Douglas Fairbanks, y organise une réception dans sa luxueuse suite. Alors que la soirée bat son plein, l’un des invités, le Docteur Hurst, annonce qu’un cas de variole vient d’être détecté, et l’hôtel est mis en quarantaine. Le cauchemar ne s’arrête pas là : quelques heures après le début des festivités, Bibi Bibelot, l’extravagante vedette de Broadway, est retrouvée sans vie dans un bain de champagne.
Dans une course contre la montre, Dorothy va mener l’enquête, épaulée par Sir Conan Doyle, le célèbre créateur de Sherlock Holmes. Une investigation à huis clos, où personnages réels et fictifs se croisent et se recroisent. D’un étage à l’autre, questions, dilemmes et révélations s’enchaînent et s’entrechoquent, alors que le meurtrier, lui, continue à échapper aux membres du Cercle Vicieux.

Quelques lignes de rapport d'enquête:


Mes conclusions sur le meurtre:
L’histoire en général est intéressante. Malheureusement, je n’ai pas vraiment apprécié cette lecture…
Le fait que le roman se déroule dans un hôtel m’a surprise et j’ai trouvé cela original. J’aurais par contre aimé retrouver un peu plus le quotidien qu’il existe dans un hôtel, comme par exemple les différents métiers, les femmes de chambre, les cuisiniers, les personnes qui s’occupent des clients. Certaines de ces professions sont évidemment évoquées mais l’auteur ne s’y attarde pas.

L’histoire se concentre davantage sur un petit groupe de personnages. Cela ne m’aurait pas gênée si le quotidien se déroulait dans une maison mais dans un hôtel j’espérais avoir un peu plus de vie et de scènes du quotidien, on en oublierait presque que l’on est dans un hôtel avec des personnes mises en quarantaine.

Les idées sont intéressantes, et les retournements de situations ne sont pas nombreux, ce qui est une bonne chose.
En ce qui concerne les descriptions certaines scènes sont bien décrites et je suis vraiment arrivée à me les imaginer. Par contre, j’aurais apprécié avoir des détails concernant les personnages et surtout de l’hôtel tout au long du roman et pas seulement lors de certaines situations. Pour ce qui est des protagonistes même s’ils sont facilement reconnaissables je ne suis malheureusement pas arrivée à me les imaginer complètement.

Ce qui m’a par contre dérangée c’est le style de l’auteur. En effet, même s’il y a du suspense, les actions sont développées d’une manière trop longue ce qui fait que j’ai parfois eu du mal à continuer la lecture, même si je suis allée au bout du livre. J’aurais peut-être apprécié avoir un peu plus de vie, de retournements de situations, de petites choses qui font qu’on a envie de continuer et de découvrir le coupable. Finalement je pense que c’est surtout la plume de l’auteur qui n’est peut-être pas adaptée à un roman policier plutôt que les idées principales.

J’ai rarement lu de roman se passant à l’époque de la prohibition (dans les années 1920 si je ne me trompe pas). C’est donc une période assez méconnue pour moi mais malheureusement je n’ai pas vraiment remarqué de différences avec les romans de notre époque, si ce n’est peut-être une certaine réserve en ce qui concerne les sentiments et les évènements dramatiques.
Ce qui m’a par contre bien plu c’est que l’auteur a intégré à son roman des éléments réels. J.J. Murphy nous explique tout dans de petits bonus insérés à la fin de son roman.

Jusqu’à la fin l’auteur arrive à nous surprendre, ce qui est une bonne chose selon moi.
En résumé, un roman, qui même s’il ne m’a pas complètement plu, est tout de même intéressant. Je conseille ce roman à ceux qui ont envie de découvrir un nouvel auteur et une histoire qui se déroule dans un hôtel.


Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Connaissez-vous l’auteur J.J. Murphy ?
Avez-vous déjà lu des policiers ou thrillers se déroulant dans un hôtel ? Si oui n’hésitez pas à me donner des titres.
Si vous avez lu ce roman quel personnage avez-vous le plus apprécié ?
Quel passage vous a le plus plu et pourquoi ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !