vendredi 30 septembre 2016

Affaire n°236: "Promenons-nous dans les bois" de Ruth Rendell.


Meurtrière: Ruth Rendell
Victime: Promenons-nous dans les bois
Taille de l'arme: grand format 
Type d'arme: calmann-lévy
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 382
Prix de la caution versée: 21 euros 50
Contacter la meurtrière: Son facebook - Son site internet
Dossier ouvert le: 20 septembre 2016 - 
fermé le: 24 septembre 2016




Informations relatives à l'enquête: Je lis ce roman dans le cas du rendez-vous littéraire "A vous de choisir". Le but est de vous laisser choisir ma lecture du mois. Chaque fois je piocherais 5 livres dans mes livres en attente d'être lus, et une blogueuse (ou ce mois-ci un blogeur) aura donc le choix entre ces 5 livres. Elle devra en choisir un seul que je devrais lire dans le mois.
Ce mois-ci c'est la blogueuse Lia qui a choisi ce roman.

Résumé de l'enquête: Tandis que des inondations ravagent le sud de l'Angleterre, trois personnes disparaissent dans des circonstances mystérieuses: deux adolescents, Giles et Sophie Dade, et Joanna Troy, la jeune femme chargée de veiller sur eux le temps d'un week-end.
Bientôt, l'inspecteur Wexford, responsable de l'enquête, se heurte à l'hystérie d'une mère imaginant d'emblée ses enfants emportés par les eaux et à l'agressivité d'un père froid et tyrannique. Mais Wexford, intrigué par la personnalité trouble de Joanna Troy, privilègie d'abord la piste de l'enlèvement.
Quelques semaines plus tard, le cadavre de la jeune femme est retrouvé au fond d'une carrière. Les enfants Dade, eux, demeurent introuvables. L'enquête piétine: témoignages contradictoires, absence de preuves, mobile insaisissable.
Quand le mensonge est une seconde nature, la frontière entre innocence et culpabilité devient floue...


Quelques lignes de rapport d'enquête: 


Mes conclusions sur le meurtre:
J’ai bien apprécié ce roman.
Ruth Rendell nous fait partager le quotidien de personnages parfois hors du commun et qui pourraient aussi être nos voisins, nos amis…
Les protagonistes sont communs dans l’ensemble et c’est ce qui m’a plu. Ils ne sont pas des héros ou des personnages rabaissés par les autres. Ils peuvent vraiment faire partie de ces individus que l’on rencontre dans la rue ou qui partagent nos vies.
Les conditions climatiques sont aussi mises en avant dans le résumé mais finalement ce n’est pas cela le plus important… Je ne comprends d’ailleurs pas vraiment le but d’avoir intégré des inondations… J’aurais peut-être apprécié avoir des situations (morts, accidents) en rapport avec ces dernières mais malheureusement cela n’a pas été le cas…

Les idées sont intéressantes mais certaines ne sont, selon moi, pas assez mises en avant. J’aurais par exemple vraiment voulu que le thème de la secte soit mis en valeur. C’est un sujet important et grave et l’auteure ne met pas cette communauté assez en évidence.
Les retournements de situations sont présents sans en faire trop.
Ruth Rendell tire les ficelles et manipule autant ses personnages que ses lecteurs. Finalement même lorsqu’on pense avoir trouvé le coupable on se rend compte après la découverte de son identité que l’on s’est complètement trompé.
J’apprécie d’ailleurs ce genre de livre.

Il y a parfois un peu trop de personnages et j’avoue que pour certains moins importants je ne me suis malheureusement pas souvenue de leurs rôles ou de leurs liens avec les autres personnages… C’est un peu dommage.
Les descriptions sont parfois un peu légères surtout concernant les personnages. J’aurais apprécié en avoir plus pour vraiment me les imaginer ! J’aurais aussi voulu en avoir davantage pour les sentiments et pouvoir ainsi me mettre dans la peau des protagonistes, ce qui n’a malheureusement pas toujours été le cas. Pour ce qui est des lieux ils sont assez bien décrits même s’ils n’y a pas de grandes descriptions, en général elles m’ont suffi pour m’imaginer les scènes.

La fin m’a un petit peu dérangée je ne m’attendais pas à ce genre de scènes et personnellement je trouve que c’est un peu "simple" de terminer un roman de cette façon…
En résumé, un roman avec lequel j’ai passé un bon moment de lecture mais qui m’a tout de même un peu déçue… Je m’attendais à autre chose… 


Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Connaissez-vous cette auteure ? Avez-vous déjà lu un de ses romans ?
Avez-vous déjà lu des romans qui se déroulaient lors d’inondations ?
Si vous avez lu le roman, qu’en avez-vous pensé ?
Aviez-vous découvert le coupable et si oui qu’est ce qui a fait que vous avez découvert son identité ?
Qu’avez-vous pensé de la fin ? Aimez-vous ou pas ce genre d’épilogue ou est-ce que vous vous attendiez à quelque chose d’autre ? 

La parole est à vous, chers enquêteurs ! 

mercredi 28 septembre 2016

Affaire n°235: "Sorcières et magiciens" de Seb Burnett.


Meurtrier: Seb Burnett
Victime: Sorcières et magiciens
Taille de l'arme: grand format (livre autocollants)
Type d'arme: Usborne
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 24
Prix de la caution versée: 6 euros 50
Dossier ouvert le: 25 septembre 2016 - 
fermé le: 27 septembre 2016






Informations relatives à l'enquête: Je lis ce livre jeunesse grâce au partenariat avec les éditions Usborne. Je remercie d'ailleurs les éditions et Nathalie pour leur confiance. Il fait aussi partie de mon rendrez-vous mercredi jour des enfants. 



Résumé de l'enquête: Murmure les formules magiques de ce livre envoûtant et laisse-toi emporter dans un monde de tourbillon de sorcellerie. Complète les fascinantes scènes avec plus de 500 autocollants.

Photos du rapport d'enquête:

Mes conclusions sur le meurtre: 
J’ai vraiment apprécié ce livre autocollant.
Les scènes sont vraiment bien dessinées. Ce sont des scènes de la vie quotidienne ce qui plaira sûrement aux enfants.

En haut de chaque scène il y a un petit texte comme une sorte de petite histoire que l’enfant peut aussi continuer à inventer après avoir collé les autocollants.
Ces derniers sont facilement détachables. Les feuilles d’autocollants sont placées à la fin (contrairement aux autres livres autocollants de la même collection). C’est une bonne idée selon moi. Les feuilles sont facilement détachables grâce aux pointillés le long des pages.
Je pense que l’on n’est pas obligé de positionner tous les autocollants sur les scènes mais ils peuvent aussi pourquoi pas servir à décorer les cahiers ou des meubles dans une chambre.

Il aurait pu être bien de retrouver les mêmes petits personnages dans les pages suivantes et non qu’ils n’apparaissent qu’une seule fois.
Les scènes sont en double page ce qui permet de mettre en scène plus de personnages ou d’objets.
C’est un livre d’autocollants que l’enfant peut faire par exemple dans la journée et qu’un adulte peut ensuite se servir comme support pour inventer une histoire du soir.
En résumé, un livre vraiment intéressant pour les enfants mais aussi utile pour les parents.

Vous faire un peu parler: 
Vous avez maintenant l’habitude de ces petits livres d’autocollants. Aimez-vous faire ce genre d’activités avec vos enfants (si vous en avez) ou vos frères et sœurs (s’ils sont jeunes) ?Si vous pouviez choisir seriez-vous un magicien ou une sorcière ?
Faites un peu marcher votre imagination, mettez-vous dans la peau d’une sorcière et inventez-moi une potion magique !
Si votre enfant connaît ce livre d’autocollants qu’en a t-il pensé et quelle scène lui a le plus plu et pourquoi ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

lundi 26 septembre 2016

Affaire n°234: "La malédiction Grimm" de Polly Shulman.


Meurtrière: Polly Shulman
Victime: La malédiction Grimm
Taille de l'arme: grand format
Type d'arme: france loisirs
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 513
Prix de la caution versée: 15 euros 90 (version similaire)
Contacter le meurtrier: Son facebook - Son site internet
Dossier ouvert le: 15 septembre 2016 - 
fermé le: 18 septembre 2016



Informations relatives à l'enquête: Je lis ce roman dans le cadre d'un nouveau challenge littéraire "5 phrases - 5 livres" que je fais avec Mylène. La phrase donnée par Mylène était "Un livre choisi pour sa couverture uniquement". J'ai choisis ce roman déjà parce que quand je l'avais vu je l'avais déjà acheté pour sa couverture et ensuite parce que le résumé m'intriguait. N'hésitez pas à aller voir le but de ce challenge littéraire dans la section "Challenges 2016".


Résumé de l'enquête: Empruntez la magie... si vous l'osez
Elizabeth peine à s'intégrer dans son lycée. Alors, quand son professeur d'histoire lui propose un petit job dans une bibliothèque, elle se dit que ce sera l'occasion de faire des rencontres. Après un entretien pour le moins étrange, la voilà engagée. Elle s'aperçoit aussitôt que le Dépôt n'est pas une bibliothèque ordinaire: pas un seul livre à l'horizon, uniquement des objets. Mais surtout, un mystère plane au sujet d'une collection située au sous-sol et dont personne n'accepte de lui parler: la Collection Grimm. Elle abrite des objets de contes de fées - les bottes de sept lieues,  le miroir de Blanche-Neige... Quelques-uns disparaissent, et un étrange oiseau géant rôde autour...
Quel secret cache cette Collection Grimm qui semble déchaîner les passions ?

Quelques lignes du rapport d'enquête:


Mes conclusions sur le meurtre:
Le roman est intéressant mais je ne m’attendais pas à ce genre d’histoire.
En effet c’est un petit thriller assez soft, peut-être même trop léger selon moi.
C’est un livre que l’on peut lire si par exemple on a peur de commencer à lire des romans plus sérieux.

Les idées sont intéressantes et finalement Polly Shulman aurait pu rendre cette histoire beaucoup plus sombre qu’elle ne l’est.
J’aurais par exemple voulu des meurtres ou des scènes de "crimes". Cela aurait pu être possible mais malheureusement l’auteure les évoque seulement… Ce qui est un peu frustrant.
L’auteure arrive à tenir son lecteur en haleine jusqu’à la fin. Tout au long du roman on a vraiment envie de découvrir ce qui va se passer et ce que vont devenir les protagonistes.
En terminant ce roman je pense qu’il peut y avoir une suite voire même plusieurs tomes. Personnellement s’ils existent je ne sais pas si je les lirais. J’ai bien apprécié cette lecture mais peut-être pas au point de continuer l’aventure.

Les personnages sont attachants et on peut facilement se mettre dans la peau de certains d’entre eux.
Le côté fantastique est présent mais sans que ce soit irréaliste pour autant. Après tout qui n’a jamais rêvé de découvrir une bibliothèque renfermant des objets surprenants.
J’ai beaucoup apprécié les références aux contes de Grimm. J’aime beaucoup leurs histoires et j’en ai même découvertes. Certains des contes sont expliqués et je trouve que c’est une très bonne idée pour les lecteurs qui ne connaissent pas bien leur univers.

La fin est assez surprenante mais malheureusement je l’ai trouvée un peu trop simple et peut-être trop romancée. J’aurais apprécié une conclusion plus fantastique peut-être et avec plus de suspense surtout.
En résumé, un roman que je conseillerais à des lecteurs entre 15 et 17 ans qui ont envie de découvrir le thriller mais sans avoir très peur. Par contre je pense que ce roman n’est pas vraiment fait pour les personnes qui lisent beaucoup de thrillers, ou alors vous pouvez le lire pour découvrir l’univers des frères Grimm.


Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Aimeriez-vous découvrir vous aussi une bibliothèque remplie d’objets de la vie quotidienne mais aussi plus irréalistes ?
Est-ce que vous connaissez les contes de Grimm ou pas vraiment ?
Connaissez-vous cette auteure et avez-vous déjà lu des romans qu’elle a écrits ?
Si vous avez lu ce roman qu’en avez-vous pensé ?
Quel protagoniste avez-vous le plus apprécié et pourquoi ? 

La parole est à vous, chers enquêteurs !

vendredi 23 septembre 2016

Affaire n°233: "Vengeance d'outre-tombe" de Christine Casuso.


Meurtrir:
 Christine Casuso
Victime: Vengeance d'outre-tombe
Taille de l'arme: grand format
Type d'arme: rebelle 
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 122
Prix de la caution versée: 12 euros
Contacter le meurtrier: Son facebook - Son site internet
Dossier ouvert le: 13 septembre 2016 - 
fermé le:  15 septembre 2016



Informations relatives à l'enquête: Je lis ce roman grâce au partenariat avec les éditions Rebelle. Je les remercie d'ailleurs les éditions et Astrid Lafleur pour leurs confiances.
Je lis aussi ce roman pour faire partit du challenge que nous avons mis en place avec Kathleen. Comme précédemment c'est avec Kerry que je fais maintenant ce challenge. Le but est donc de choisir un roman tous les deux mois avec un mot en commun. Pour les mois de mai et juin nous avons choisis le mot "œil".

Résumé de l'enquête: Zoé est kidnappée et retenue prisonnière dans une demeure isolée. La jeune femme est atteinte du syndrome de Stockholm. Elle redoute son bourreau autant qu’elle en est éprise. Les bruits et les faits étranges vont émailler son quotidien, mais sont-ils juste le fruit de son imagination ? L’enfermement prolongé lui pèse, en perdrait-elle la raison, ou cherche-t-on à lui faire perdre ? Ou alors la demeure serait-elle vraiment hantée ? Va-t-elle réussir à s'enfuir ? Va-t-elle en sortir vivante ?
Pourquoi a-t-elle été enlevée ? Par qui et dans quel but ? Qui peut lui en vouloir à ce point ? Autant de questions auxquelles il vous faudra répondre.


Quelques lignes de rapport d'enquête:


Mes conclusions sur le meurtre:
J’ai eu un peu de mal à vraiment entrer dans l’univers de l’auteure.
L’histoire débute très rapidement et sans vraiment de préambule. Je pense que j’aurais apprécié découvrir la vie et le quotidien du protagoniste avant que cette dernière ne soit kidnappée.

Les idées sont intéressantes mais finalement j’ai un peu eu l’impression que même les personnages ne croyaient pas à leur quotidien. Il n’y a pas assez de descriptions, pas assez de détails. Christine Caruso n’approfondit pas les ressentis de ses personnages, ce qui fait qu’en tant que lectrice je ne suis pas arrivée à m’imaginer être à la place des personnages. Cela aurait pu être pourtant vraiment intéressant de ressentir l’angoisse d’être dans un endroit clos ainsi que toutes les sensations que l’on peut ressentir.
Les personnages sont aussi face à certaines choses assez sérieuses mais pourtant on a l’impression que pour eux tout est normal…

Dans ce roman il y a surtout du fantastique et finalement j’ai terminé cette lecture assez troublée et des questions plein la tête… J’avoue que je n’aime pas vraiment quand je ne comprends pas tout dans un roman. L’auteure peut avoir envie de garder une part de mystère à la fin mais durant tout le livre il y a tout de même un peu trop de situations non expliquées ce qui est dommage.

Ce qui aurait pu être intéressant et que j’aurais aussi apprécié trouver dans ce roman c’est le jeu des points de vue. L’auteur n’en utilise essentiellement qu’un seul alors que plusieurs auraient pu être utilisés et approfondis. Le lecteur aurait donc pu être aussi perdu avec les points de vue et cela aurait donné une autre dimension à l’histoire.

Je pensais que le roman allait plus me plaire vu que j’aime assez les huis-clos mais je trouve qu’il y a trop de non-dits dans ce roman et peut-être aussi un peu trop de fantastique…
J’aurais peut-être apprécié une fin un peu plus réaliste. Je ne suis pas très fan des deux épilogues, je préfère que l’auteure nous donne sa fin et ne nous donne pas à choisir.  Les deux conclusions sont tout de même en accord avec le roman.

Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Connaissez-vous cette auteure ? Avez-vous déjà lu des romans qu’elle a écrits ?
Avez-vous déjà lu des romans avec des huis-clos ? Si oui n’hésitez pas à me donner des titres de ceux qui vous ont le plus plu !
Si vous avez lu ce roman qu’en avez-vous pensé ? Est-ce que la partie fantastique vous a dérangé ou pas du tout ?
Aimez-vous les fins de roman avec plusieurs épilogues et pourquoi ?
Si vous avez lu ce livre quelle fin avez-vous le plus appréciée et pourquoi ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

mercredi 21 septembre 2016

Affaire n°232: "Le roman de l’Étrange Inconnu" de Arthur Ténor.


Meurtrier: Arthur Ténor
Victime: Le roman de l’Étrange Inconnu
Taille de l'arme: format poche
Type d'arme: pocket jeunesse
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 125
Prix de la caution versée: 8 euros 20
Contacter la meurtrière: Son facebook - Son site internet
Dossier ouvert le: 19 septembre 2016 - 
fermé le: 20 septembre 2016




Informations relatives à l'enquête: Je lis ce roman jeunesse dans le cadre du rendez-vous littéraire que je me suis lancée toute seule de vous proposer chaque mercredi un roman pour enfant.
J'ai trouvé ce roman il y a quelques mois dans un vide grenier et j'ai tout de suite été intrigué par le résumé.



Résumé de l'enquête: Un crime va être commis. Rémy le sait. Il en connaît même l'endroit, le jour et l'heure. Comment ? Grâce au roman que lui a donné un étrange inconnu, un roman dans lequel il peut lire le futur, son futur... Et bientôt, sous ses yeux, quelqu'un se fera tuer. Mais l'avenir est-il vraiment écrit d'avance ? C'est ce que Rémy décide de découvrir...

Quelques lignes du rapport d'enquête:

Mes conclusions sur le meurtre: 
J’ai bien apprécié ce roman jeunesse. Il m’a un peu fait penser à la série "le livre dont vous êtes le héros" même si le principe n’est pas vraiment le même.

C’est vraiment un roman prenant et que tout le monde peut lire. Ce roman est conseillé aux enfants à partir de onze ans donc qui sont logiquement au collège mais je pense qu’avec un adulte (pour expliquer certains mots un peu compliqués) il peut se lire à partir de sept ou huit ans.
Le protagoniste est attachant et j’ai beaucoup apprécié lire et suivre ses aventures. Concernant les autres personnages ils sont eux aussi très sympathiques et avec de fortes personnalités. Arthur Ténor a d’ailleurs, je pense, voulu accentuer les divers caractères des personnages secondaires contrairement à Rémy, le personnage principal qui est encore adolescent et donc n’a pas vraiment de personnalité affirmée. J’ai bien aimé ce contraste et je trouve que Rémy n’en est que plus humain. Les jeunes lecteurs pourront donc plus facilement s’identifier à lui.

Ce qui est un petit peu dommage c’est qu’il n’y a pas assez de descriptions. C’est souvent le cas dans les livres jeunesse. Je pense que c’est pour que les lecteurs s’imaginent les lieux et les personnages mais mettre des descriptions permettraient aussi de leur faire connaître d’autres mots et ils pourraient tout de même s’imaginer les scènes même si elles sont décrites.
La fin est vraiment surprenante je ne m’attendais pas à ce genre de fin. Par contre, elle est vraiment en rapport avec le roman ce qui est une bonne chose.
En résumé, un roman avec du suspense jusqu’à la fin que l’on peut lire à n’importe quel âge à partir du moment où l’enfant sait bien lire.


Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Comment réagiriez-vous si vous étiez à la place de Rémy dans le roman ?
Aimeriez-vous pouvoir changer certaines choses dans le futur de votre vie ?
Si vous avez lu le roman quel personnage auriez-vous aimé incarner et pourquoi ?
Vous attendiez-vous à cette révélation à la fin du roman ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !