Affaire n°166: "A vos haines très ordinaires" de Laurent Denancy.



Meurtrier: Laurent Denancy
Victime: A vos haines très ordinaires
Taille de l'arme: grand format
Type d'arme: 2a
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 219
Prix de la caution versée: 20 euros 50
Contacter le meurtrier: Son facebook - Son site internet
Dossier ouvert le: 6 avril 2016 - 
fermé le: 8 avril 2016

4 commentaires:

  1. "Avez-vous déjà eu des aprioris sur une personne et constaté que ces derniers étaient finalement faux". Oui, souvent. Et pour ce qui est des preuves qui accusent quelqu'un, on ne peut jamais être sur à 100%. Et je sais de quoi je parle...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré ce premier roman de Laurent Denancy car une fois entre mes mains ,je ne l'ai plus lâché.
    C'est un roman noir ,très noir.
    C'est l'histoire de ce violeur qui échappe à maintes reprises à la police; on a qu'une envie se mettre à sa poursuite, l'attraper et lui faire la peau !
    Quant à l'écriture c'est fluide et le roman ne contient pas de chapitres .
    J'ai souhaité un récit vivant,actif,plein de rebondissements..".(N.D.A) et de suspense et il va sans dire qu'il y en avait.
    J'étais sur les dents, le temps passe.
    Il faut faire vite avant qu''une autre petite victime soit retrouvée.
    J'ai été embarquée par ce livre jusqu'au dénouement final assez inattendu.
    Je verrais bien un téléfilm adapté de ce roman excellent et pour ceux qui aiment des auteurs comme Jacques Expert que j'affectionne tout particulièrement,je conseille de lire ce roman de Laurent Denancy!
    Précipitez-vous ça vaut le détour!

    RépondreSupprimer
  3. Noir il l'est ce roman.
    Il nous tient en haleine et ne nous lache pas durant ses 220 pages.
    Un style d'écriture moderne, pas banal. Comme le temps il s'écoule en continue sns couure de chapitrage.... Bref on est dans la vraie vie.
    C'est ça qui est inquiétant. c'est que cette histoire nous semble alors d'une banalité extrême mais pas la banalité inintéressante, celle beaucoup plus sournoise, le fait extraodinaire qui se déroule à la orte d'acoté, chez votre voisin.
    Vous ne le saviez pas et cet homme au dessus de tout soupçons est un monstre. Comment auriez vous u le savoir ?
    Le déroulement de l'enquête, les interventions du juge, des hautes autorités des strates politique, tout est magnifiquement décrit et vous révolte. Il faut vous retenir, "ce n'est qu'un roman"....oui mais, si réaliste.

    Berf je ne me suis pas ennuyé, j'en ai eu largement pour mon prix. Et j'attends avec impatience de me régaler avec le numéro 2 de nouvel auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Moi aussi, je trouve parfois qu'il manque une explication sur ce que deviennent les personnages auxquels ont s'est attaché.

    RépondreSupprimer

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)