Affaire n°254: "Les plus terribles affaires de sorcellerie" de Louise-Marie Libert.


Meurtrière: Louise-Marie Libert
Victime: Les plus terribles affaires de sorcellerie
Taille de l'arme: grand format
Type d'arme: la boîte à pandore
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 370
Prix de la caution versée: 18 euros 90
Dossier ouvert le: 8 novembre 2016 - 
fermé le: 8 novembre 2016




Informations relatives à l'enquête: Je remercie les éditions la boîte à pandore pour ce service presse. Je remercie donc Mathilde qui s'est occupée de moi et a donc acceptée ce service presse. J'avais vraiment envie de vous faire découvrir ce livre un peu particulier ! 

Résumé de l'enquête: Dans l’imagination populaire, la grande vague hystérique de sorcellerie, de sabbats et de procès terrifiants de cruauté, avec leurs interrogatoires sadiques et l’horrible issue du bucher, est indissociable de l’image d’un Moyen Age obscurantiste.Or, la majorité des hallucinants procès de sorcellerie se déroulèrent du XVème à la fin du XVIIIème siècle et servirent à focaliser, sur des boucs émissaires, la colère d’une population mise à mal par les famines et les guerres interminables.Le dégoût et la peur qu’inspirent les maléfiques – potions répugnantes, meurtres rituels d’enfants… - au peuple justifient des exorcismes obscènes et des procès accompagnés de tortures effroyables. Cependant, derrière ce tableau effarant de la sorcellerie « ordinaire », se dessine une autre réalité, celle des faux procès de sorcellerie qui sont en fait des règlements de comptes politiques déguisés, bien plus nombreux qu’on le pense. Cet autre visage de l’usage d’accusation de sorcellerie recèle bien des surprises et révèle de curieux mystères…

Quelques lignes du rapport d'enquête:


Mes conclusions sur le meurtre: 
Je préfère déjà être honnête et vous prévenir, je n’ai pas pu finir la lecture de ce livre… Je vais vous expliquer pourquoi.

Quand j’ai demandé ce livre en service presse aux éditions la Boite à Pandore, je m’attendais évidemment à ce qu’il y ait des faits historiques comme on peut en retrouver dans les livres d’histoire mais je pensais qu’il y aurait aussi des sortes de nouvelles où l’auteure nous évoquerait dans des récits la vie des sorcières et sorciers ou leurs procès.
Malheureusement ce n’est pas du tout le cas.
Ce livre est vraiment conçu comme un livre d’histoire et relate très froidement les faits. L’auteur ne cherche pas à humaniser les protagonistes et finalement j’ai plus eu l’impression de lire ce livre en me demandant si tout ceci était vraiment arrivé… Je trouve cela un peu dommage.

Ce livre peut plaire et surtout intéresser les passionnés d’histoire. En effet il est chargé de détails et finalement on se rend compte que l’auteure a fait énormément de recherches, ce qui est une très bonne chose.
Je pense qu’elle aurait dû rajouter dans ces faits de petites anecdotes racontées sous formes de nouvelles pour rendre les choses plus réelles mais aussi alléger le livre. Personnellement même si je n’ai malheureusement pas tout lu je n’ai pas non plus réussi à tout retenir et c’est vraiment dommage ! J’aime pourtant vraiment ce sujet concernant les sorcières et leur triste sort à une époque pas très réjouissante et j’aurais vraiment voulu découvrir un livre qui relatait des faits réels tout en nous « racontant » la vie à cette époque.

Je ne peux évidemment pas vous dire mon avis général sur ce livre. Si un jour j’ai le courage de le lire entièrement mon avis sera à ce moment-là modifié.
Je conseille tout de même ce livre pour tous les férus d’histoire et ceux qui veulent en savoir plus sur ce sujet.



Vous faire un peu parler: 
Est-ce que vous avez déjà lu des romans ou des nouvelles réalistes sur le thème des sorcières ? Si oui, n’hésitez pas à me donner des titres car je serai heureuse d’en lire.
Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de ne pas pouvoir finir la lecture d’un livre ? Si oui, c’était lequel et pourquoi l’avez-vous abandonné ?
Si vous avez lu ce livre qu’en avez-vous pensé ? Trouvez-vous ce genre de livre intéressant ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

3 commentaires:

  1. J'aime beaucoup les documentaires sur les sorcières, mais si en effet cela se limite à une retranscription de faits comme un manuel de classe, c'est un peu lourd à la lecture ! Et dire que je voulais aussi le demander en service presse, ça me refroidit un peu ! Je pense que je vais me retrouver dans le même cas que toi.

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai jamais abandonné un livre, un film ou une série !^^

    RépondreSupprimer

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)