Affaire n°257: "Penalty à Ouagadougou" de Yves Pinguilly et Pierre Fouillet

Meurtrier: Yves Pinguilly
Assistant: Pierre Fouillet
Victime: Penalty à Ouagadougou
Taille de l'arme: format spécial
Type d'arme: magnard jeunesse
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 48
Prix de la caution versée: le prix de la caution n'a pas été divulguée
Contacter le meurtrier: Son facebook - Son site internet
Contacter le meurtrier: Son facebook - Son site internet
Dossier ouvert le: 29 novembre 2016 - 
fermé le: 29 novembre 2016




Informations relatives à l'enquête: Je lis ce roman jeunesse dans le cadre du rendez-vous littéraire que je me suis lancée toute seule de vous proposer chaque mercredi un roman pour enfant.



Résumé de l'enquête: A la veille de la finale de football de Ouagadougou, le célèbre gardien de but Daprou Kaboré est accusé de vol et emprisonné. Adrissa et Adjatou partent à la recherche du vrai coupable... Au travers des rues colorées et des marchés de la capitale, ils vont mener leur enquête et découvrir le voleur. Malheureusement, la vie n'est pas si facile à Ouagadougou... Alors Adrissa et Adjatou décident de ne pas dénoncer le coupable à la police. Mais comment faire pour innocenter Daprou. Aidé du Moro Naba, l'empereur des Mossis, arriveront-ils à faire libérer Daprou à temps pour le match ?

Quelques lignes du rapport d'enquête:


Mes conclusions sur le meurtre:
A travers ce roman Yves Pinguilly nous fait voyager jusqu’en Afrique.
Nous suivons donc la journée pleine de rebondissements de deux amis, une fille et un garçon.
C’est un livre jeunesse adapté pour les lecteurs à partir de 7 ans. Cette petite enquête très sympathique leur fera découvrir un pays qu’ils ne connaissent peut-être pas.  J’aime beaucoup ce genre de livre pour les enfants, cela leur permet de découvrir une autre culture, un autre pays…

Les chapitres sont assez courts pour ne pas lasser le lecteur. Même si le thème du football est évoqué c’est tout de même une histoire pour tous, garçons comme filles.
Les jeunes enfants pourront ainsi se reconnaître dans un des deux personnages principaux.
Les idées sont intéressantes mais certaines ne sont pas assez approfondies. Je pense que cela aurait été intéressant de nous faire découvrir un peu plus les coutumes de ce pays que l’on ne connaît pas forcément.
Les enfants se plairont à essayer de trouver qui est le coupable. L’identité de ce dernier est peut-être un peu trop vite dévoilée… J’aurais apprécié un peu plus de suspense et que les deux protagonistes le cherchent un peu plus.

Les dessins de Pierre Fouillet sont vraiment très beaux et dans le thème de l’histoire. On y retrouve les couleurs de l’Afrique comme le marron foncé, le jaune et le rouge, même si d’autres sont aussi présentes.
La fin est intéressante mais pas vraiment en rapport avec l’enquête, ce qui est un petit peu dommage.
En résumé, un roman jeunesse intéressant qui fera voyager les lecteurs jusqu’au Burkina Faso.




Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Avez-vous déjà lu des romans qui se déroulent au Burkina Faso ou plus généralement en Afrique ?
Est-ce que vos enfants aiment les histoires qui se déroulent dans un autre pays que le leur ?
Si vous connaissez le livre est-ce qu’il vous a plu ? Qu’en avez-vous pensé ?
Quel personnage de l’histoire vous a le plus plu et pourquoi ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

1 commentaire:

  1. Pas lu de roman qui se passe en Afrique. Mais je savais que t'aimais le foot !

    RépondreSupprimer

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)