samedi 3 décembre 2016

Affaire n°259: "Am stram gram..." de M.J. Arlidge.


Meurtrier: M.J. Arlidge
Victime: Am stram gram...
Taille de l'arme: grand format 
Type d'arme: les escales noires
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 364
Prix de la caution versée: 21 euros 90
Contacter le meurtrier: Son facebook
Dossier ouvert le: 18 novembre 2016 - 
fermé le: 23 novembre 2016




Informations relatives à l'enquête: C'est un roman que David m'a envoyé pour mon anniversaire. Ca a été une super surprise je ne m'y attendais pas. J'avais depuis quelque temps vraiment envie de découvrir ce roman. C'est donc chose faite !
Je lis aussi ce roman dans le cadre d'un nouveau challenge littéraire "5 phrases - 5 livres" que je fais avec Mylène. La phrase donnée par Mylène était "
Un livre dont l'auteur n'est pas français". J'ai donc choisis sans hésitation ce roman. N'hésitez pas à aller voir le but de ce challenge littéraire dans la section "Challenges 2016".

Résumé de l'enquête: Deux victimes prises au piège. Une seule issue: tuer ou être tué.
Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d'une piscine vide dont il est impossible de s'échapper. A côté d'eux, un pistolet chargé d'une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message: "Vous devez tuer pour vivre". Les jours passent, la faim et la soif s'intensifient, l'angoisse monte. Jusqu'à l'issue fatale.
les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n'avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire.
Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe.
Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.


Quelques lignes de rapport d'enquête:

Mes conclusions sur le meurtre:
J’ai presque eu un coup de cœur pour ce roman !
L’histoire est assez originale et je pense qu’elle pourrait sûrement arriver dans la vie de tous les jours. Il y a finalement des combats de coqs, de chiens, mêlant humains et animaux alors pourquoi pas un combat à arme égale entre hommes ?
C’est un livre qui fait beaucoup réfléchir sur la condition humaine…

Le roman est prenant du début à la fin. Je me suis douté parfois de certaines choses mais j’ai tout de même eu de belles surprises tout au long de l’histoire.
Les idées sont intéressantes et j’ai eu envie de découvrir la fin. J’ai vraiment eu du mal à m’arrêter de lire, voulant toujours savoir ce qui allait arriver aux protagonistes.
Ces derniers sont d’ailleurs attachants, sensibles, humains. M.J. Arlidge a créé des personnages qui peuvent être des personnes que l’on rencontre dans la vie de tous les jours, certains peuvent être nos voisins, nos amis, notre famille… Il y a bien sûr des personnages plus forts physiquement et moralement que les autres mais ce n’est pas dérangeant et on ne peut pas dire qu’ils sont des héros invincibles.
Ce que j’ai trouvé un petit peu dommage c’est que les victimes n’étaient pas assez mises en avant et n’apparaissent qu’au moment présent. J’aurais peut-être apprécié découvrir un peu plus leur quotidien, ou avoir des flash-back les concernant. M.J. Arlidge évoque certaines choses mais pas assez pour se familiariser avec eux…

L’auteur aurait pu indiquer la durée que les victimes restent enfermées. Il aurait pu être bien par exemple de mettre jour 1, jour 2 ou de faire défiler les heures précises… Ici c’est selon moi un peu trop rapide… Je n’ai malheureusement pas ressenti l’enfermement et l’oppression qu’ont pu éprouver les personnages.
L’auteur nous décrit par contre assez bien les protagonistes et l’enquête. On sent que ce dernier a fait des recherches pour être le plus convaincant possible, et c’est réussi ! Ce qui m’a par contre un petit peu manqué ce sont les métiers que l’on peut retrouver dans les affaires criminelles. En effet, l’auteur se concentre essentiellement sur trois enquêteurs et en oublie les autres…

La fin est surprenante. Je ne m’y attendais vraiment pas… C’est donc selon moi un roman réussi et je serais curieuse de lire d’autres enquêtes de cet auteur pour retrouver certains des protagonistes.
En résumé, un roman que je vous conseille sans hésiter et qui, je pense, vous surprendra tout au long de la lecture.


Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Connaissez-vous cet auteur ?
Avez-vous déjà lu des romans qu’il a écrits ? Et si oui lesquels ?
Si vous avez lu ce roman qu’en avez-vous pensé ? Quel personnage vous a le plus touché et pourquoi ?
Quel passage vous a le plus plu ?
Qu’avez-vous pensé de la fin ? Vous attendiez-vous à cette scène ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

4 commentaires:

  1. Moi j'ai bien aimé aussi, aussi étonnant que ça puisse paraitre^^.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu ce livre au mois d'Août, pour notre défi également.
    Un livre qui m'avait beaucoup plu, une enquête rondement menée, malgré une fin qui ne m'avait pas surprise et l'absence d'un épilogue qui aurait été le bienvenu.

    RépondreSupprimer
  3. Une lecture qui me tentait mais que j'avais un peu oublié. Merci pour le rappel.

    RépondreSupprimer
  4. Ah même si ce n'est pas mon style de lecture d'habitude, ta chronique me tente bien !

    RépondreSupprimer

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)