Affaire n°258: "Locataire" de Tudual Akflor.


Meurtrière: Tudual Akflor
Victime: Locataire
Taille de l'arme: grand format
Type d'arme: les indés
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 224
Prix de la caution versée: 17 euros
Contacter la meurtrière: Son facebook - Son site internet
Dossier ouvert le: 16 novembre 2016 - 
fermé le: 18 novembre 2016



Informations relatives à l'enquête: Je remercie les éditions Les Indés et surtout Laurent Bettoni pour ce service presse. La couverture m'a vraiment plus et le résumé m'a intrigué et c'est pour cela que j'avais vraiment envie de découvrir ce roman

Résumé de l'enquête: Comme tous les étés, Jean-Luc Kazec loue à des vacanciers sa tranquille maisonnette, plantée au bout du jardin sur lequel lui-même possède sa demeure, dans le village reculé de Kermaro. Cette année, il accueille un certain John Canari.
En dépit d'un premier contact fort peu chaleureux, l'homme semble néanmoins poli et flegmatique. Mais au fil du séjour, les relations entre le propriétaire et le locataire virent à la discorde, puis à la haine, puis à l'acharnement. Comment ce cauchemar se terminera-t-il, pour l'un comme pour l'autre ?
Avec Locataire, Tudual Akflor nous livre un thriller décalé dans lequel il orchestre un jeu de massacre aux règles cruelles et drôles, à la logique absurde et implacable, aux conséquences terribles et ironiques.

Quelques lignes du rapport d'enquête:

Mes conclusions sur le meurtre:
Le roman est une histoire mêlant thriller assez soft et humour ironique.
Les idées sont assez intéressantes et surprenantes. Je pense que ce livre rappellera des souvenirs à tous ceux qui ont un jour été locataires ou ont loué un endroit pour une semaine de vacances. Personnellement cela n’a jamais été mon cas mais j’ai trouvé la relation propriétaire/ locataire assez amusante.
Ce qui m’a dérangée tout au long de l’histoire c’est que aucun des deux ne va au bout de ses projets ou de ses idées, comme si finalement l’un testait l’autre pour trouver ses limites. Je trouve c’est assez frustrant. Je me demandais quand est-ce que l’un ou l’autre allait dépasser la limite fixée.

C’est un thriller qui est vraiment très soft et que peut se lire même si vous n’aimez pas ce genre ou si vous n’appréciez pas les scènes de meurtres.
Certaines situations m’ont tout de même choquée, et je trouve cela un petit peu dommage de les avoir intégrées en sachant que finalement elles n’étaient pas essentielles…
Le style de Tudual Akflor est fluide et nous plonge assez rapidement dans son histoire, ce qui est une bonne chose.
J’ai trouvé original de montrer les différentes facettes d’un même personnage. En effet il n’y a pas plusieurs points de vue, ce qui est un peu frustrant mais l’auteur exploite les sentiments et les différents caractères de son protagoniste. Ce que j’aurais apprécié retrouver ce sont des points de vue d’autres personnages comme par exemple celui du locataire ou de la femme du personnage principal. Ils sont présents mais nous n’avons pas leur véritable point de vue puisque tout passe par Jean-Luc Kazec.

Ce qui est un peu frustrant c’est qu’il y a beaucoup de non-dits. L’auteur ne va pas non plus au bout de ses idées et j’aurais peut-être apprécié un thriller plus froid et sombre tout en gardant cette touche d’ironie et d’humour. Les personnages sont peut-être un peu trop caricaturés, je ne suis donc malheureusement pas arrivée à me mettre dans la peau l’un d’eux. J’ai eu l’impression que cette histoire pouvait se passer à l’époque de nos grands-parents, dans les années 20 ou 30 mais pas à notre époque.
La fin est intrigante, je ne m’y attendais pas. Je suis par contre curieuse de savoir ce que sont devenus ensuite les différents personnages…
En résumé, un thriller très léger avec de l’humour pour passer un bon moment ou pour découvrir que louer une partie de sa propriété n’est peut-être pas de tout repos !


Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !Connaissez-vous cet auteur et ce roman ?
Avez-vous déjà loué (en tant que propriétaire ou locataire) un endroit ? Si vous avez des anecdotes qui vous sont arrivé n’hésitez pas à me raconter !
Si vous avez lu ce roman pensez-vous que ce genre de locataire puisse exister ?
Qu’avez-vous pensé du couple Kazec ? Quel personnage avez-vous le plus apprécié et pourquoi ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

1 commentaire:

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)