jeudi 18 mai 2017

Affaire n°305: "Exilium - tome 2, Les legs noirs, partie 1" de Frédéric Bellec.


Mes conclusions sur le meurtre:
C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé la plume et l’univers de Frédéric Bellec.
On sent déjà dès les premières pages que le style a évolué. J’ai été un peu déstabilisée par la première partie et le retour en arrière. Je me demande si c’est vraiment utile de l’avoir intégrée au début du roman. En effet même si elle nous apporte des informations utiles ces dernières ne sont pas nécessaires pour comprendre la suite. Je l’aurais peut-être intégrée dans une histoire qu’un des personnages aurait racontée.

Les idées en général sont intéressantes. L’auteur alterne assez bien vie quotidienne et retournements de situations, ce qui est une bonne chose. Le style de l’auteur s’est amélioré mais pour certains passages je trouve que cela manque de naturel… Comme si l’auteur avait voulu que ce soit presque parfait au niveau des mots ou des tournures de phrases mais en oubliant le côté plus émotionnel de certains passages. J’ai trouvé cela un peu dommage…

En ce qui concerne les descriptions elles sont assez bien approfondies dans l’ensemble. L’auteur n’en donne ni trop ni pas assez mais j’aurais bien voulu avoir plus de détails concernant les physiques des protagonistes. J’ai par contre apprécié les photos intégrées dans le roman et je trouve que c’est original et que cela donne un vrai plus au livre.

Il y a une petite chose qui m’a gênée c’est le fait que l’auteur se concentre un peu trop sur les personnages particuliers du roman et en oublie parfois les autres. Les actions se passent dans un lycée, il y a donc des centaines d’élèves… Frédéric Bellec en évoque certains mais c’est trop peu selon moi, j’aurais bien voulu avoir quelques situations supplémentaires. Par contre, il évoque des situations importantes, sérieuses et essentielles selon moi. On y retrouve les notions de partage, d’amitié de solidarité mais aussi des problèmes que peuvent rencontrer des collégiens.

L’auteur nous dévoile petit à petit les choses et garde une grande part de suspense. Ce que j’apprécie vraiment !
Ce qui aurait pu être aussi intéressant c’est d’avoir d’autres points de vue pour découvrir et comprendre comment les autres protagonistes perçoivent certaines situations. Dans ce roman il n’y a essentiellement qu’un seul point de vue et c’est parfois frustrant.
J’avoue qu’en général je ne suis pas très fan des romans qui se déroulent en plusieurs tomes mais Frédéric Bellec et ses Legs me fait changer d’avis. J’ai donc hâte de les retrouver dans la deuxième partie.
En résumé, si vous n’avez pas encore lu Exilium je vous le conseille vraiment surtout que l’auteur sait vraiment manier le suspense pour notre plus grand plaisir… ou malheur…




Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Est-ce que ma chronique vous donne envie de découvrir l’univers de l’auteur si ce n’est pas encore fait ?
Si vous avez lu ce livre qu’en avez-vous pensé ?
Quel passage vous a le plus plu et pourquoi ?
Quelle suite imaginez-vous pour la deuxième partie ?
Auriez-vous préféré vivre les aventures du pion Fred, de Maïween ou d’un des Légatis ? Et pourquoi ?

La parole est à vous, chers enquêteurs ! 





1 commentaire:

  1. J'ai bien aimé mais je pense que les deux parties auraient du n'en faire qu'une. J'attends tout de même la suite avec impatience !

    RépondreSupprimer

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)